Paramètres

Présentation

Ce tuto vous présente les paramètres principaux de Kodi.   Je dis « principaux » car il y en a vraiment beaucoup !

  • Voici donc seulement ceux qui semblent importants et/ou qui permettent de partir sur une bonne base. 

Avant de commencer

Afin de débuter ce module, rendez-vous sur la page « Système »  en passant par le bouton représentant un roue dentée, en haut à gauche de votre interface Kodi.

(Cliquez sur les images pour agrandir)

Roue dentée
Système

Bon à savoir

Vous verrez une autre de ces petites roue dentée sur les différents écrans des paramètres qui peut être définie sur 3 niveaux de réglages différents :

  1. Base

  2. Standard

  3. Avancé

  4. Expert

Changer de mode

Chaque niveau supérieur affiche plus de réglages que le précédent, au détriment de la simplicité. Un niveau inférieur peut carrément cacher un onglet entier. 

ATTENTION: si vous ne trouvez pas un réglage mis en avant dans cet article, vérifiez déjà que le niveau d’affichage des réglages n’est pas trop bas. 

Je vous conseille de toujours régler votre niveau à ‘EXPERT’ afin d’avoir accès à tous les paramètres disponibles.

  • Pour changer de niveau il suffit de se positionner sur la roue dentée et d’appuyer sur  »Enter ».

Chaque appui change le niveau:

Paramètres «Interface»

Paramètres « Interface »

Commençons les réglages avec les paramètres « Interface » :

Onglet « Région »

On va commencer par mettre Kodi en français. Descendez sur l’onglet « Région » (1). Sur la première ligne « Langue » (2), appuyez sur « Entrée » et choisissez la langue française : « French » (3) pour que Kodi installe et active automatiquement l’extension du même nom :

Voilà!, Kodi est en français ! Appuyez plusieurs fois sur « Retour arrière » ou « Echap » pour revenir au menu précédent.Terminons de paramétrer Kodi en français en réglant quelques options régionales.Pour cela, retournez dans l’onglet « Région » des paramètres « Interface » (vous êtes perdus ? : depuis l’accueil : « Système » (la roue dentée) puis appuyez sur le bouton « Interface », puis descendez sur l’onglet « Région »).Allez sur « Dispositions du clavier » (avec la flèche « droite » de votre clavier) et appuyez sur « Entrée ». La liste des dispositions disponibles s’affichent.

Si vous demeurez en France, vous voudrez sûrement changer la disposition de votre clavier en ‘AZERTY’:

Descendez sur « French AZERTY » et appuyez sur « Entrée »pour l’activer;elle devient alors verte. Déplacez vous maintenant sur la ligne « English QWERTY » (qui est actuellement verte car activée) et appuyez également sur « Entrée »; elle devient griseet est donc maintenant désactivée.Voilà ce que vous devez avoir : juste « French AZERTY » en vert :

Déplacez vous sur « OK » avec la flèche droite de votre clavier et validez le réglage avec « Entrée ».Je vous laisse terminer avec le changement du format régional prédéfini que vous pouvez passez à « France » ou « Canada » selon le cas. Voilà ce que vous devez avoir au final sur cette onglet « Région » des paramètres « Interface » avec l’exemple paramétré pour la France :

Onglet « Habillage »

On continue le paramétrage de l’interface, cette fois ci dans l’onglet « Habillage » où on va pouvoir notamment personnaliser l’écran d’accueil de Kodi :

Le réglage « Afficher les flux RSS » peut être désactivé si vous ne souhaitez pas afficher de bandeau d’information sur l’écran d ‘accueil (ce bandeau affiche notamment les news telles que la sortie des nouvelles version de Kodi). En ce qui me concerne je désactive ces flux.Allez ensuite sur la ligne »Configurer l’habillage » et appuyez sur « Entrée » :

Sur l’onglet « Menu principal » des « paramètres d’habillage », désactivez avec les interrupteurs à droite de chaque ligne ce que vous ne souhaitez pas voir affiché sur le menu principal de l’écran d’accueil : si vous n’avez pas de « carte tuner TV », vous pouvez désactiver l’élément « TV », si vous n’avez pas de vidéos type « Films » ou « Séries », désactivez ces éléments, etc.

Vous noterez peut être que les « Films » et « Séries TV » ont leurs sections dédiées sur le menu principal alors qu’il y a également une section « Vidéos ». En effet, ça fait doublon mais en ayant une section dédiée, cela permet un affichage direct des affiches de films et séries et des listes du genre « Derniers films ajoutés », « Séries TV en cours », etc. Cela rend l’écran d’accueil plus efficace et attractif.Ceci dit, vous pouvez très bien masquer ces sections et passer par « Vidéos » pour accéder à vos films et séries; à vous de voir. Certains, par exemple, désireront le faire sur le Kodi de leurs enfants pour ne pas qu’ils se retrouvent sans le vouloir face à des affiches non adaptées.Appuyez plusieurs fois sur « Retour arrière » ou « Echap » pour revenir à l’écran d’accueil et admirer les modifications effectuées :

Onglet « Verrouillage maître »

Si vous souhaitez interdire l’accès à certaines sections de Kodi (aux enfants par exemple), ça se passe dans cet onglet « Verrouillage maître » :

Vous pourrez alors définir soit un code pin numérique, une combinaison de touches ou un mot de passe texte et indiquer les sections de Kodi qui nécessiteront une authentification.

Paramètres ''Profils''

Paramètres « Profils »

On vient de parler de la possibilité de verrouiller certaines sections de Kodi, mais il est possible d’aller plus loin en créant différents profils. Par exemple un profil pour vous et un autre pour vos enfants. Chaque utilisateur aura alors un Kodi individuel : des séries comme « The Walking Dead » pour vous, et « Violetta » pour vos enfants; ou l’inverse…On peut également imaginer un profil « Local », dont les sources de médias sont stockées sur l’appareil, et un profil « Réseau », avec des sources médias stockées sur des partages réseaux, et pourquoi pas une base de données partagée en MYSQLAllez dans les paramètres « Profils » :

Onglet « Général »

Sur l’onglet « Général » vous pourrez définir le comportement de Kodi au démarrage :

  1. « Afficher l’écran d’identification au démarrage » : à activer si l’utilisateur de Kodi change régulièrement.
  2. « Identification auto au démarrage » : réglable seulement si la première option est désactivée; permet de définir sur quel profil démarrer automatiquement au lancement de Kodi. Pour changer de profil une fois Kodi lancé, il faut alors passer par les options d’alimentation pour se déconnecter du profil actuel, ou passer par l’onglet « Profils » que nous allons voir.

Onglet « Profils »

L’onglet « Profils » permet d’ajouter des profils et liste les existants :

  1. « Ajouter un profil » : un nom vous sera demandé, le chemin de stockage (laisser par défaut), une éventuelle image, etc.
  2. Les profils existants : dans cet exemple il y en a 3. Vous pouvez changer le nom ou l’image d’un profil en appuyant dessus, ou bien charger carrément le profil en passant par le menu contextuel (clic droit souris ou « C » sur clavier)

Voilà à quoi ressemble l’écran d’identification au démarrage de Kodi :

Paramètres ''Système''

Paramètres « Système »

Continuons avec les paramètres « Système » qui sont assez importants; c’est entre autres ici qu’on va régler les sorties affichage et audio :

Onglet « Affichage »

  1. « Moniteur » : choix du moniteur sur lequel afficher Kodi, au cas où vous avez plusieurs écrans. Vous pouvez également utiliser le raccourci générique Windows « WIN+MAJ + GAUCHE/DROITE ».
  2. « Mode d’affichage » : afficher Kodi en plein écran (recommandé) ou en mode fenêtré. Ce dernier peut être pratique pour consulter autre chose sans fermer Kodi. Ça reste cependant plus simple d’utiliser des raccourcis clavier Kodi « \ » ou « ALT+ENTRÉE ». Sans quitter le mode plein écran, les raccourci génériques Windows « ALT+TAB » ou « WIN+D » permettent aussi respectivement de basculer sur les autres applications ouvertes ou d’afficher le bureau.
  3. « Résolution » : choisissez la résolution adaptée à votre écran : 1920x1080p dans le cas d’un téléviseur « Full HD ».
  4. « Utiliser une fenêtre plein écran » : au lieu d’un « vrai » plein écran. Testez les 2 options en cas de problème d’affichage ou de fluidité; ça peut résoudre des soucis.
  5. « Utiliser l’espace colorimétrique restreint (16-255) » : L’espace colorimétrique « restreint » : réglage très technique, pour faire court : choisissez l’état qui ne rends pas l’interface de Kodi trop claire ou trop sombre.

Si la qualité d’image est importante pour vous, approfondissons un peu le réglage de l’espace colorimétrique qui est un peu compliqué (sinon passez à l’onglet suivant) :Un affichage peut utiliser une plage de couleurs soit :

  • Limitée (« limited » en anglais) : ses valeurs de noir et blanc vont respectivement de 16 à 235.
  • Complète (« full » en anglais) : ses valeurs de noir et blanc vont respectivement de 0 et 255.

Une vidéo a un espace colorimétrique défini; la plupart des films et séries ont par exemple une gamme « limitée ». Par contre, les logiciels et matériels par lesquels va passer la vidéo (le lecteur, le pilote graphique, l’écran ou TV, la connectique, etc.) peuvent utiliser une gamme « limitée » ou « complète » en fonction de leurs capacités techniques et/ou des réglages définis. Les problèmes que l’on peut rencontrer avec un mauvais réglage sont principalement des noirs et/ou blancs bouchés ou un phénomène de banding (des dégradés trop accentués, créant des sortes de « bandes »).Sans vous prendre trop la tête, essayez les 2 réglages, si vous constatez qu’avec l’un, l’interface de Kodi est trop sombre ou trop claire, c’est que le mode n’est pas adapté (en admettant que les réglages de luminosité, contraste et couleur de votre PC et TV sont à leurs valeurs par défaut).Exemples avec Kodi sur écran de PC Dell qui est un moniteur acceptant une gamme de couleur « Complète » (« Full 0-255 ») :

Le Wiki de Kodi a une page dédiée sur le sujet des espaces colorimétriques si ça vous intéresse.Pour aller plus loin dans les réglages de colorimétrie, il faut utiliser des mires (des images ou vidéos calibrées); perso j’utilise les vidéos MP4 du pack AVS HD 709 dont notamment les « Black Clipping, APL Clipping et White Clipping » pour régler la luminosité et le contraste.

Onglet « Audio »

La première ligne de cet onglet « Audio » vous permet de choisir le « dispositif de sortie audio » à utiliser qui dépendra donc des « sorties audio » disponibles sur votre ordinateur et de la connectique utilisée (sortie analogique « jack », sortie numérique « SPDIF » ou « HDMI ») :

  • « Speakers – Haut-Parleurs » : sortie analogique jack ou HP internes si PC portable
  • HDMI : sortie numérique via cordon HDMI
  • « Default » : utilise le périphérique audio défini par défaut dans Windows
  • « DIRECTSOUND » ou « WASAP » : il s’agit des « interfaces » de gestion audio de Windows : la seconde est plus récente et théoriquement meilleure, mais utilisez l’une ou l’autre du moment que ça fonctionne pour vous

La capture ci-dessus est prise sur un PC portable Dell. La liste est différente en fonction des appareils.Sur un PC par exemple, qui est équipé d’une sortie audio numérique optique, le dispositif « SPDIF » est listé et est celui utilisé dans la capture ci-bas ou le PC est connecté à un ampli home-cinéma avec un cordon optique :

Restons dans le cas où vous utilisez une connexion audio numérique. Si vous souhaitez que les flux audio de type Dolby Digital (AC-3) et/ou DTS soient envoyés tels quels à votre amplificateur audio Home-Cinéma (par exemple), il faut activer le mode« laisser-passer » (« Passthrough » en anglais) :

  1. « Activer le mode laisser-passer (Passthrough » : si activé : les flux activés plus bas ne seront pas décodés par Kodi mais envoyés vers l’amplificateur audio; c’est ce dernier qui se chargera du décodage.
  2. « Dispositif de sortie en laisser-passer » : si besoin vous pouvez spécifiez le dispositif audio qui sera utilisé pour le passthrough; si il est différent du dispositif de sortie audio spécifié en première ligne de cette page.
  3. « Matériel compatible Dolby Digital (AC-3) » : activez cette option si votre amplificateur audio est capable de décoder du Dolby Digital.
  4. « Matériel compatible DTS » : activez cette option si votre ampli est capable de décoder du DTS.
  5. « Activer le transcodage Dolby Digital (AC-3) » : vous pouvez demander à Kodi de transcoder en temps réel un flux multicanal non compatible avec votre ampli (DD+ par exemple) en Dolby Digital standard.

Ah oui! si vous n’aimez pas les petits bruits que fait Kodi à chaque fois que vous faites une action dans l’interface (les petits clics et les « ffsstt » ), vous pouvez soit les changer, soit les désactiver complètement. Ça se passe sur cet écran à « Sons de l’interface graphique ».

Onglet « Gestion de l’énergie »

Sur cet onglet « Gestion de l’énergie » vous trouverez des options de délai de mise en veille ou d’arrêt automatique, mais un réglage est particulièrement important, surtout si vous prévoyez d’utiliser Kodi en réseau :

Onglet « Extensions »

Deux réglages sont particulièrement importants sur cet onglet « Extensions » :

  1. « Mise à jour » : choisissez « Installer les mises à jour automatiquement » pour que les extensions se mettent à jour… automatiquement. Cette fonction ne fonctionnera que si l’extension a été installée depuis un « dépôt ».
  2. « Sources inconnues » : si vous voulez installer des dépôts ou extensions autres que les officielles proposées par Kodi, activez ce réglage. Même si le dépôt officiel de Kodi propose de bonnes extensions, ça serait dommage de ne pas profiter des extensions géniales proposées par des développeurs tiers. Mon conseil est donc d’activer ce réglage; par contre n’installez pas d’importe quoi!!

Paramètres ''Média''

Paramètres « Médias »

Allons maintenant dans les paramètres « Médias » :

Onglet « Médiathèque » et « Ajout de sources Films, Séries TV et Musique »

La première section de l’onglet « Médiathèque » concerne la « gestion des sources ». Elle est très importante car c’est ici que nous indiquons à Kodi où se trouvent nos fichiers médias.Ajoutons nos sources vidéo en appuyant sur la ligne « Vidéos… » :

Puis sur « Ajouter une source de vidéos… » :

Sélectionnez ensuite votre dossier principal contenant vos « Films ».Exemple du résultat obtenu après sélection de votre dossier :

La fenêtre « Nouveau contenu » s’affiche, elle est très importante; c’est ici que nous allons définir à quelle catégorie de vidéos appartient la source (Films, Séries TV, etc.) :

  1. « Catégorie du dossier » : choisissez la catégorie correspondant au type de médias ajoutés; ici ce sont des « Films ».
  2. « Changer le fournisseur d’informations » : « The Movie Database » est préinstallé avec Kodi. Ça tombe bien c’est un bon choix 
  3. « Paramètres » : pour régler le fournisseur d’informations sélectionné (The Movie Database). Notez que les paramètres définis sur cette fenêtre « Nouveau contenu » sont indépendants des paramètres généraux de l’extension « The Movie Database » et des autres éventuelles sources.
  4. « Chaque film est dans un dossier séparé qui porte son titre » : c’est un réglage capital. Si On a mis les films dans des dossiers séparés qui portent leurs titres, il faut activer cette option.
  5. « Analyser les sous-dossiers récursivement » : laissez cette option activée. Elle est requise dans le cas où vous avez ripé des disques physiques (DVD-Vidéo ou Blu-ray) car vous avez alors des sous-dossiers (VIDEO_TS ou BDMV).

Appuyez sur « Paramètres » pour définir les réglages du fournisseur d’informations (Scraper) « The Movie Database » :

  1. « Activer les bandes-annonces (You Tube) » : permet d’avoir un bouton « Bande-annonce » sur les fiches des films. Super pratique !
  2. « Langue préférée » : choisissez la langue souhaitée pour récupérer les informations; « fr » pour français…
  3. « Pays favori de certification » : permet de choisir quel pays utiliser pour la restriction de l’âge minimum recommandé pour le visionnage d’un film.
  4. « Default Rating from » : choisir la source pour afficher la note et le nombre de votes d’un film.

Remarque importante : les réglages par défaut des extensions « Fournisseurs d’informations » (comme « The Movie Database ») peuvent êtres définis depuis l’écran « Mes extensions ». Les paramètres choisis lors de l’ajout d’un nouveau contenu remplacent les réglages par défaut mais pour la source actuelle uniquement.Validez les réglages et le nouveau contenu en appuyant deux fois sur « OK ».Une fenêtre « Changer le mode d’analyse » vous demande si il faut actualiser les informations de tous les éléments de ce chemin. Répondez« Oui » pour lancer l’analyse :

Ça y est la source « Films » est ajoutée (1) et l’analyse démarrée (2) :

Allez jeter un œil sur l’écran d’accueil « Films », coool n’est-ce pas ? :

Ajoutons maintenant une source « Séries TV ». Si vous l’avez quitté, retournez à l’onglet « Médiathèque » des paramètres « Médias », ligne « Vidéos… » (ouf !) .Appuyez sur « Ajouter une source de vidéos… » et sélectionnez le dossier qui contient vos séries TV.Voici ce que ça donne :

La fenêtre « Nouveau contenu » s’affiche, on va indiquer qu’il s’agit d’une source de catégorie « Séries TV » :

  1. « Catégorie du dossier » : choisissez la catégorie correspondant au type de médias ajoutés; ici ce sont des « Séries TV ».
  2. « Changer le fournisseur d’informations » : « The Movie Database ». Contrairement à ce que son nom laisse penser, « The Movie Database » permet également de récupérer les informations pour les séries.
  3. « Paramètres » : pour régler le fournisseur d’informations sélectionné. Notez que les paramètres définis sur cette fenêtre « Nouveau contenu » sont indépendants des paramètres généraux de l’extension « The Movie Database » et des autres éventuelles sources.

Appuyez sur « Paramètres » pour définir les réglages du fournisseur d’informations (Scraper) « The Movie Database » :

Notez que les paramètres de « The Movie Database » sont différents en fonction de la catégorie choisie (Films ou Séries TV).Validez les réglages et le nouveau contenu en appuyant deux fois sur « OK ».Une fenêtre « Changer le mode d’analyse » vous demande si il faut actualiser les informations de tous les éléments de ce chemin. Répondez« Oui » pour lancer l’analyse :

Voilà, la source « Séries » est ajoutée (1) et l’analyse démarrée (2) :

Aperçu de l’écran d’accueil « Séries TV » après analyse des médias:

De retour sur l’onglet « Médiathèque » des paramètres « Médias », intéressons nous maintenant aux options « Actualiser la médiathèque au démarrage » qui permettent de lancer à chaque fois que Kodi démarre, une analyse à la recherche d’éventuels nouveaux médias et de leurs informations.

Onglet « Général »

On descends sur l’onglet « Général »:

  1. « Afficher les éléments du dossier parent » : l’activation de cette option affichera un bouton représentant 2 points (..) en haut de chaque liste de médias, permettant de revenir au dossier parent.
  2. « Afficher les boutons « Ajouter une source » : il est indispensable d’activer cette option pour pouvoir ajouter vos sources de médias à Kodi, que ça soit depuis l’écran d’accueil ou depuis les paramètres. Une fois toutes vos sources ajoutées vous pourrez si vous le souhaitez masquer l’entrée « Ajouter une source » en désactivant cette option.
  3. « Autoriser à renommer et supprimer des fichiers » : cette option est très pratique car elle permet, si activée, de supprimer des fichiers directement depuis Kodi, même si les fichiers ne sont pas stockés en local. Attention il n’y a pas de corbeille ! Désactivez cette option si vous ne supprimez jamais de fichiers ou que vous avez peur de faire des erreurs de manipulation (vous ou vos enfants par exemple).

Onglet « Vidéos »

On continue sur l’onglet « Vidéos » :

  1. « Utiliser les balises vidéos » : utiliser les éventuelles « balises » des fichiers mkv ou mp4. ATTENTION! vous aurez des problèmes de récupération d’informations (scrap) avec cette option activée. C’est un problàme connu des développeurs de Kodi qui n’est malheureusement pas enco9re réglé. Important, donc, de laisser désactivé
  2. « Extraire les informations vidéo des fichiers » : activer cette option pour afficher des informations telles le codec utilisé.
  3. « Extraire les miniatures des fichiers vidéos » : avec cette option activée, des miniatures des fichiers vidéos seront extraites et affichées.
  4. « Combiner les éléments vidéos séparés » et « Remplacer les noms de fichiers par les titres en médiathèque » : dans cette section « Fichiers » je désactive toutes les options. Je souhaite conserver le mode « Fichiers » de Kodi le plus « brut » possible. Pour info, le mode « Fichiers » correspond aux fichiers médias qui ne font pas parti d’une médiathèque; pour lesquels aucune « catégorie » (films ou séries par exemple) n’a été définie.
  5. « Afficher l’entrée « tous les éléments » : permet d’afficher, par exemple, une entrée « Toutes les saisons ». Je conseille d’activer cette option.
  6. « Afficher les infos des éléments non vus » : pour éviter que Kodi ne « spoile » (« divulgâche » en français; héhé) le suspens d’un média non vu, autorisez le à n’afficher seulement que certaines informations. Pour ma part je choisi de ne pas afficher les infos des épisodes de séries non vus.
  7. « Réduire l’arborescence » : activez cette option pour réduire les différentes possibilités d’explorer les médias (par genre, par année, etc.) et aller directement à l’affichage des titres. De mon côté j’active cette option car il est toujours possible d’accéder aux catégories sus-citées si besoin.
  8. « Réduire l’arborescence des saisons des séries TV » : Si vous avez plusieurs saisons d’une série, ces dernières seront affichées après avoir sélectionné le titre de la série. Je trouve ça bien sauf dans le cas où je n’ai qu’une seule saison; du coup je choisi « Si une saison seule » pour cette option.
  9. « Sélectionner 1er épisode/saison non vu d’une série TV » : avec ce réglage vous pouvez demander à Kodi de sélectionner automatiquement le prochain épisode non vu d’une série lorsque vous arrivez sur la liste; pratique.
  10. « Télécharger les miniatures des acteurs » : récupère les photos de acteurs et les affiche dans Kodi. Perso j’active cette option.

Paramètres ''Lecteur''

Paramètres « Lecteur »

Direction maintenant les paramètres « Lecteur » pour définir la manière dont seront lus les différents médias :

Onglet « Vidéos »

Dans cet onglet « Vidéos », deux réglages sont particulièrement importants :

  1. « Ajuster le taux de rafraîchissement d’affichage » : permet de changer automatiquement la fréquence de rafraîchissement de l’écran en fonction de la fréquence d’images de la vidéo
  2. « Autoriser l’accélération matérielle – DXVA2 » : si activé, la vidéo sera décodée (lue) en utilisant le processeur graphique.

Développons un peu ces deux réglages :

  • « Ajuster le taux de rafraîchissement d’affichage » :

si vous avez un écran qui supporte différentes fréquences de rafraîchissements (24Hz, 50Hz, 60Hz, etc.), activez cette option. Ce réglage est capital si vous voulez avoir une lecture fluide. En effet, une des premières étapes pour qu’une vidéo soit lue sans saccades est d’avoir une fréquence de rafraîchissement de l’écran qui soit la même ou un multiple de la fréquence d’images de la vidéo lue. Par exemple, les vidéos de type « films » ont souvent une fréquence de 24 images par secondes. Pour une lecture fluide, il faut donc que l’écran soit réglé sur 24 Hz. C’est ce que fera Kodi si cette option est activée : il changera la fréquence de rafraîchissement de l’écran pour qu’elle soit adaptée à la vidéo lue. C’est un peu technique mais sans rentrez dans les détails, activez cette option, au pire elle ne sera simplement pas utilisée si votre écran n’est pas compatible. Perso j’ai l’option activée sur une de mes TV qui supporte différentes fréquences de rafraîchissement et désactivée sur mon autre TV qui n’a qu’une fréquence fixe de 60 Hz. Sur cette dernière j’accepte donc les saccades lorsque les vidéos ont une fréquence d’images non adaptées (24 images par secondes, 25 ips, 50 ips…). Le réglage « Synchroniser la lecture avec l’affichage » est censé faire l’inverse : adapter la vidéo à la fréquence de l’écran (style « reclock » pour ceux qui ont connu) mais ça n’a jamais fonctionné pour moi.

  • « Autoriser l’accélération matérielle DXVA2 » :

sur un PC vous avez 2 processeurs : le principal et le graphique. Ce dernier peut être présent sur une carte vidéo, intégré à la carte mère ou au processeur principal. Quoi qu’il en soit, les processeurs graphiques ont souvent la capacité de décoder « matériellement » (ils ont une architecture spéciale) certains types de vidéos. Il peuvent souvent décoder des vidéos de type H.264 (le standard actuel) et les plus récents peuvent maintenant s’occuper du H.265 (successeur du H.264). Si l’option « Autoriser l’accélération matérielle DXVA2 » est désactivée, c’est votre processeur principal qui décodera la vidéo;si elle est activée, c’est votre processeur graphique qui s’en chargera. Si vous ne connaissez pas avec précision les capacités de décodage vidéo de ces composants, il faut faire des tests : lisez des vidéos (vous pouvez utiliser une application comme MediaInfo pour vérifier si une vidéo est en H.264 -AVC- ou H.265 -HEVC- et également vérifier son débit) avec ou sans l’option DXVA2 et choisissez le réglage qui fonctionne le mieux pour vous (sans problèmes d’affichage, sans saccades, etc.). Les différences peuvent êtres énormes : vous pouvez passer d’une lecture impossible avec utilisation du processeur à 100% sans DXVA-2, à une lecture fluide sans sollicitation du processeur avec l’accélération matérielle activée. A l’inverse, le DXVA2 peut parfois causer des défauts d’affichages.Remarque : pendant la lecture d’une vidéo vous trouverez d’autres réglages en passant par les « paramètres vidéos », tels que la « méthode dedésentrelacement »

Onglet « Langue »

Sur cet onglet « Langue » on va définir les langages audio et sous-titres souhaités à la lecture d’une vidéo (si vous ne prévoyez pas de visionner des vidéos en versions originales, vous pouvez ignorer cet onglet) :

  1. « Langue préférée pour l’audio » : si la vidéo a plusieurs pistes audio de différentes langues, vous pouvez choisir ici celle que Kodi doit choisir par défaut à la lecture. Perso je ne jure que par la VO (version originale), je choisi donc « Langue d’origine ».
  2. « Langue préférée pour les sous-titres » : indiquez ici votre langage préféré, non pas pour l’audio, mais pour les sous-titres. Perso je choisi « French » (français).

Notez que vous pouvez également changer de langue audio et/ou sous-titres pendant la lecture d’une vidéoPlus bas sur ce même écran, il y a une section « Services de téléchargement » qui permet de définir les réglages dans le cas où vous téléchargez des sous-titres pendant la lecture d’une vidéo.Cas concret : vous lancez une vidéo, vous vous apercevez qu’elle est en VO non sous-titrée. Depuis l’écran de lecture vous pouvez lancer une recherche des sous-titres sur internet qui seront automatiquement téléchargés et affichés sans avoir besoin de quitter Kodi !

  1. « Langues pour les sous-titres à télécharger » : définir ici la langue de sous-titres à chercher. Perso je choisi « French » (Français).
  2. « Emplacement de stockage des sous-titres » : indiquer où seront téléchargés les fichiers de sous-titres (fichiers « .srt »). Je choisi « à côté de la vidéo »; dans le même dossier donc.
  3. « Service prédéfini pour les séries TV » et « Service prédéfini pour les films » : choisir les services à utiliser pour rechercher les sous-titres. En effet, la recherche et le téléchargement de sous-titres passent par des sites web qui mettent à disposition ce type de fichiers. Mes préférés sont Addic7ed et Opensubtitles (avec connexion compte)

Remarque : pour le choix des services de sous-titres, vous devrez automatiquement passer par l’installation d’extensionssinon vous n’aurez que « Aucun » proposé par défaut.Pas besoin cependant de retourner dans la page « Extensions » de Kodi; il y a un raccourci « En obtenir plus… » proposé sur la page « Langue ». Vous trouverez souvent ce raccourci qui permet d’installer des extensions sans passer par la navigateur d’add-ons :

Paramètres ''Service''

Paramètres « Services »

On continue la promenade dans les paramètres « Services ». Je vais mentionner plusieurs fois « Yatse » qui est une application Android permettant de contrôler Kodi avec un smartphone (ma préférée pour cette tâche) . Certains réglages sont requis pour le bon fonctionnement de cette application, mais pas seulement.

Onglet « Général »

Commençons avec l’onglet « Général » :

  1. « Nom du dispositif » : si vous avez plusieurs Kodi il peut être intéressant de donner un nom différent à chacun.
  2. « Annoncer les services aux autres systèmes » : utile notamment pour que Kodi soit découvert automatiquement par l’application Android « Yatse ». Sous Windows vous aurez également besoin d’installer le service « Bonjour » (sauf si vous avez déjà « Itunes » installé).

Onglet « Contrôle »

Une ligne plus bas se trouve l’onglet « Contrôle »:

  1. « Autoriser le contrôle à distance via HTTP » : permet de contrôler Kodi depuis un navigateur web (il faut se rendre sur l’adresse http://IP:PORT; exemple : http://192.168.1.2:8080 . Requis également pour l’application Android « Yatse ».
  2. « Port » : permet de changer le port utilisé par l’interface web HTTP; utile par exemple si vous avez une autre application qui utilise déjà le port par défaut.
  3. « Nom d’utilisateur » et « Mot de passe » : les identifiants choisis ici seront demandé lors d’une connexion au serveur web HTTP. L’ajout d’un mot de passe permet de renforcer la sécurité de la connexion.
  4. « Autoriser le contrôle à distance par des programmes sur ce système » : à activer, notamment pour pouvoir utiliser « Yatse ».
  5. « Autoriser le contrôle à distance par des programmes sur d’autres systèmes » : vous pouvez activer cette option

Onglet « UPnP / DLNA »

Terminons le tour de ces paramètres « Services » avec l’onglet « UPnP / DLNA » :

  1. « Activer la prise en charge UPnP » : activez cette option si vous voulez parcourir des serveurs de ce type avec Kodi.
  2. « Partager les médiathèques » : nécessite que le premier réglage soit activé. En laissant Kodi ouvert, il sera possible de parcourir ses médiathèques via UPnP depuis d’autres appareils, et notamment depuis d’autres Kodi. C’est la solution la plus simple pour partager ses médiathèques sur son réseau local mais pas forcement la meilleure.
  3. « Autoriser le contrôle à distance via l’UPnP » : permet de diffuser sur Kodi du contenu envoyé depuis un autre appareil. Requis notamment pour l’application Yatse et sa fonction « Jouer sur mon mediacenter »

Les menus

Présentation

Dans ce module, nous allons passer en revue les différents types de menu disponible dans notre interface utilisateurs.

Nous apprendrons:

  1. Ou ils sont situés

  2. Comment les différencier

  3. Dans quels cas les utiliser

Documentation en lien

Barre latérale

Le menu de la barre latérale est un menu critique qui contient de nombreuses options.
 Il est disponible dans la plupart des endroits.

Le menu latérale est accessible depuis la plupart des écrans de Kodi.

Les options de menu ci-dessous sont pour la section Films. Les options varieront pour les autres classes de médias

Vous pouvez invoquer le menu latéral en utilisant l’une des méthodes suivantes :

  • en appuyant sur la touche ⬅️ de votre télécommande
  • appuyer sur la touche ⬅️ d’un clavier
  • amenant le curseur de la souris sur le bord gauche de l’écran.

Page d'information

Pour chaque titre de la bibliothèque Films, Séries TV et Clips musicaux, une page d’informations est disponible telle qu’affichée i-haut

  • Cet écran affichera les métadonnées du titre. 
  • Un certain nombre d’options sont disponibles en bas de la page. 
  • Ce qui est affiché dépend du skin utilisé et de la classe de média affichée (film, émission de télévision, vidéo musicale)

Il s’agit d’une fonctionnalité de la bibliothèque uniquement et ne fonctionnera pas sur les titres qui ne se trouvent pas dans la bibliothèque. Tenter d’effectuer cela dans le navigateur de fichiers en utilisant Vidéos> Fichiers lancera le processus de  »Scraper » pour ce titre individuel. 

Pour accéder à la page d’informations, naviguez jusqu’au titre du film, de l’émission télévisée ou de la vidéo musicale et mettez-le en surbrillance. Une fois mis en surbrillance, utilisez l’une des méthodes suivantes pour afficher la page d’informations :

  • Appuyez isur une télécommande, ou Appuyez isur un clavier
  • À l’aide du menu contextuel , sélectionnez Informations

Extensions

Présentation

Kodi c’est bien, mais avec des extensions : c’est mieux. :)

En effet, les extensions permettent d’ajouter des fonctions supplémentaires à Kodi.

  • Certaines sont incluent par défaut,
  • d’autres sont à installer.

Article en lien

https://lesalkodiques.com/source-depot-ou-addon/

Activer les sources inconnues

Activer une source inconnue

Introduction

Vous avez déjà probablement entendu parler des problèmes juridiques rencontrés par Kodi dans le passé.

En réponse à ces problèmes récurrents, Kodi n’autorise plus l’installation d’addons tiers par défaut depuis quelques années déjà.

Cependant, cela ne veut pas dire que vous ne devriez pas compter sur la communauté des développeurs d’applications ou de sources tierces de Kodi. Une visite rapide des menus de paramètres avancés de kodi vous montrera comment activer facilement l’installation de sources tierces sur Kodi.

Comme vous allez le voir, ce processus est très simple et ne prend que quelques minutes de votre temps.

En résumé

  • Assurez-vous que Kodi est ouvert et que vous êtes sur sa page d’accueil ;
  • Cliquez maintenant sur l’icône engrenage située dans le coin supérieur gauche. Vous le trouverez sous le logo de l’application ;
  • À ce moment, vous entrerez dans les paramètres de l’application ;
  • Vous devez cliquer sur « Système » sur le côté droit de l’écran. Veuillez noter que cette option est appelée « Paramètres système » dans les versions Kodi précédentes.
  • Dans la barre latérale de gauche, survolez « Add-ons » ;
  • Sur la droite, cliquez sur « Sources inconnues » ;
  • Un message d’avertissement vous avertit que cette option n’est pas activée. Vous pouvez continuer en cliquant sur « Oui » ;
  • Pour vous assurer que tout est réglé correctement, vérifiez deux fois si le commutateur à côté de « sources inconnues » est réglé sur ON.

Tuto complet:

1. Ouvrez Kodi puis Paramètres à partir de l’écran d’accueil

2. Cliquez maintenant sur Système

3. Ensuite, sélectionnez Extensions sur la gauche de l’écran

  • Maintenant, il suffit d’activer l’option Sources inconnues sur la droite (si elle est désactivée) – (flèche rouge sur l’image)

4. Lorsque vous y êtes invité, cliquez sur Oui

Voilà !

Vous avez permis en seulement quelques clics à Kodi d’installer des addons tiers.

Vous n’aurez plus jamais à effectuer cette manipulation dans l’avenir 

Ajouter une source

Présentation

Toute installation d’extensions sur Kodi peut être essentiellement décomposée en trois parties, comme suit :

  1. Ajouter une source

  2. Installer le dépôt

  3. Installer l'extension

Ce tuto vous indique comment ajouter une source è l’aide du gestionnaire de fichiers Kodi.

Installation

  • Lancez Kodi et ouvrez les Réglages

  • Cliquez sur Gestionnaire de fichiers

Gestionnaire de Fichiers
  • Cliquez sur Ajouter une source

  • Lorsque vous voyez la fenêtre suivante apparaitre, cliquez sur <Aucun(e)>

Cliquer sur 'Aucune'
  • Entrez l’URL source dans le champ vide désigné en haut et cliquez sur OK

Vous devez taper l’URL exacte dans la case comme indiqué dans l’image ci-dessous. Par exemple, l’URL source du dépôt vStream est https://kodi-vstream.github.io/repo/

Note : Vous pouvez choisir le nom que vous souhaitez. L’idée est de rendre le nom de la source facilement identifiable ici.Par exemple, nous avons choisis vStream pour nommer la source.

 

Vous avez ajouté la source avec succès. La partie 1 est donc complète.

Nous passons maintenant à la partie suivante où nous installons le dépôt.

Installer un dépôt

  1. Se rendre dans les paramètres, système et choisir  »Extensions »

Cliquez sur Installer à partir du fichier zip

Vous devez maintenant cliquer sur le nom que vous avez choisi pour la source plus tôt lorsque nous avons installé la source. Dans notre exemple, il sagit de vStream.

Sur l’écran suivant, vous devriez voir le fichier zip du dépôt s’afficher.

Attendez la notification d’installation du dépôt. Elle apparaît en haut à droite de la fenêtre après avoir cliqué sur  »OK »

Vous avez installé le dépôt avec succès et avez terminé!!

Maintenant que votre dépôt est installé, vous pourrez procéder à l’installation de l’addon qui se trouve à l’intérieur de ce dépôt.

C’est ce que nous allons faire è la prochaine étape de ce tuto.

Installer un addon

Introduction

Maintenant que vous savez installer une source et un dépôt à l’inyérieur de kodi, voici comment installer un addon:

Tutoriel

Depuis les paramètres Kodi, sélectionnez ‘Extensions’

Sélectionner 'Extensions'
  • Cliquez sur Installer depuis un dépôt

  •  Cliquez sur le dépôt que vous avez installé (vStream dans notre exemple)

 

14. Cette écran qui suit, se présente seulement si à l’intérieur du dépôt que vous avez installé, se trouve plusieurs types d’addons. (exemple: des programmes, des addons vidéos, même d’autres dépôt parfois…) Mais dans le cas du dépöt vStream, vous ne trouverez que l’addon vStream donc vous aurez cet écran:

15. Ensuite, cliquez sur l’addon que vous souhaitez installer à partir du dépôt (vStream dans notre cas)

16. Cliquez sur Installer

La prochaine écran vous indiquera les dépenances de votre addon.

  • Si des dépendances sont obligatoires au fonctionnement, elles seront automatiquement installées
  • Si la mention  »Optionnel » est indiquée, vous n’avez pas besoin de cette dépendance pour le bon fonctionnement de votre addon alors vous devrez l’installer manuellement si vous désirez vous la procurer…

Pour l’addon vStream, il n’y a sonc rien de plus à faire que de cliquer suer  »OK » lorsque vous arriverez sur cet écran

17. Attendez que la notification d’installation de l’add-on apparaisse en haut à droite de la fenêtre

C’est tout ! Vous avez installé avec succès votre addon et pouvez l’utiliser!! (aprèsl’avoir configuré, biensur ;) )

La Météo

Présentation

Kodi utilise des addons pour fournir des informations météorologiques. 

  • Vous pouvez choisir parmi divers addons météorologiques mondiaux et régionaux et personnaliser diverses options de localisation.

Installation

L’installation d’un addon Météo est requise si vous souhaitez utiliser la fonction Météo de Kodi. 

La page des paramètres de Météo est accessible à l’aide de l’une des deux méthodes et les deux méthodes accéderont à la même page de paramètres, comme indiqué dans les images suivantes.

  • Si aucun addon Météo n’est installé, sélectionnez Météo dans le menu principal, ou
  • Utilisez le menu Paramètres pour accéder à la page Paramètres météo


Pour installer l’addon Météo, procédez comme suit :

Étape 1 : Accédez à la page des paramètres météorologiques suivant les indications de l’image.

Étape 2 : Si aucun addon n’est répertorié, sélectionnez Obtenir plus…

Étape 3 : À partir de l’ écran Obtenir plus… , sélectionnez votre fournisseur préféré

4. Une fois que vous avez sélectionné l’addon Météo, entrez l’ option Paramètres indiquée à l’étape 1 (grisée jusqu’à ce que l’extensionsoit installé) et entrez l’emplacement et les détails du service requis.

5. Une fois terminé, vous pourrez accéder aux informations météorologiques à partir du menu principal de Kodi. 

La météo actuelle est également affichée sur différentes pages de Kodi.

Configuration

Pour kodi v.19 Matrix, Je vous conseille d’utiliser l’addon  »Multi Weather »

Pour kodi v.19 Matrix, je vous conseille d’utiliser l’addon  »Multi Weather ». 

Disponible dans le dépôt officiel de kodi, vous n’aurez qu’à suivre les étapes décrites dans la section précédente pour l’installer.

Cet addon météo obtient des données météo de yahoo, weatherbit.io (en option) et des cartes météo d’openweathermap (en option) .

L’addon fournit :

  • météo actuelle
  • météo horaire (24 heures)
  • météo quotidienne (yahoo: 10 jours / weatherbit.io 16 jours)
  • cartes météo


Pour utiliser weatherbit.io (facultatif), vous devez vous inscrire pour une clé api gratuite weather.io :
https://www.weatherbit.io/

Pour les cartes météo (facultatif), vous aurez besoin d’une API gratuite clé d’openweathermaps :
http://openweathermap.org/appid

Captures d'écran:

Information supplémentaire:

Médiathèque

Présentation

Créer sa médiathèque pour Kodi

Introduction

Dans ce module, nous allons apprendre à utiliser Kodi pour ce aqu’il a été conçu et par le fait même, pour ce qu’il fait de mieux!

Nous allons apprendre:

  1. Comment ajouter des médias à la médiathèque locale Kodi

  2. Comment nommer nos dossiers médias pour qu'ils soient reconnus par Kodi

  3. Comment paramétrer les fournisseurs d'information

  4. Comment réaliser des 'Scan' de médias efficacement

Créer sa vidéothèque

Ces pages décrivent les meilleures pratiques kodi pour le processus de reconnaissance des métadonnées (scrapping) afin que les résultats obtenus soient les plus fiables possible

Introduction

Kodi a la possibilité de créer des bibliothèques distinctes de films, d’émissions de télévision et de vidéos musicales qui peuvent présenter vos collections dans un affichage riche en illustration et en informations. 

Suivez ces pages, elles vous assisteront  pas à pas dans la création de vos bibliothèques.

  • Assurez-vous de créer la bonne configuration dès le début ou vous finirez par perdre du temps  à essayer de comprendre  »pourquoi rien ne fonctionne pour vous. » ;)

 

Débutons par une leçon rapide de terminologie utilisée dans tout le wiki :

Toutes les informations sur vos films et émissions de télévision - par exemple, acteurs, réalisateurs, intrigue, etc.

Le processus utilisé pour rechercher vos médias à ajouter à la bibliothèque.

  • Si des fichiers NFO et des illustrations locales sont trouvés, ils sont numérisés dans la bibliothèque

Le processus de correspondance et de téléchargement de métadonnées et d'illustrations, à partir de sites en ligne, pour vos films et émissions de télévision

  • Les sites que Kodi contacte pour rechercher et télécharger les illustrations et les métadonnées
  • Scraper - L'extension qui recherche sur les sites en ligne des métadonnées et des illustrations

Ce que vous devez savoir sur le scrapping

  • Kodi obtient des illustrations et des métadonnées de sites tiers sur lesquels il n’a aucun contrôle. 

Comme ces sites sont hors du contrôle de Kodi, il est important que vos fichiers et dossiers vidéo soient nommés correctement pour assurer une correspondance précise avec les listes des sites de scraper.

  • Si un film ou une émission de télévision n’existe pas sur le site de scrapping, Kodi ne peut pas le scrapper.

Si vous avez des problèmes de scrapping, toujours vérifier l’entrée sur le site en premier.

  • Étant donné que les sites des fournisseurs d’informations sont gérés par une petite communauté de bénévoles, qui fournit ce service gratuitement, il est fortement encouragé que les utilisateurs de Kodi contribuent à ces sites lorsqu’ils découvrent des erreurs et des omissions dans les informations.

Pour une liste complète des métadonnées téléchargées par le fournisseur d’info et comment créer des fichiers NFO, Nous allons y revenir dans une autre section du wiki.

Dossier Source

La source est le dossier parent qui contient une seule classe de médias – soit Films, Musique, Vidéo musicale ou Émissions de télévision .

 Kodi analyse chacune de vos sources à la recherche de médias à ajouter à la bibliothèque appropriée.

Remarques:

  1. Ne mélangez jamais les classes de médias. c’est-à-dire, assurez-vous que les émissions de télévision, les films, les clips vidéo et la musique ne se trouvent pas dans la même source, ni en tant que sous-dossier d’une autre source.
  2. Ne définissez jamais l’intégralité du disque dur comme source car cela créera plusieurs entrées fantômes, surtout si vous avez d’autres contenus sur le disque.
  3. Il n’y a pas de limite sur le nombre de sources qui peuvent être utilisées
  4. Les noms de source, qui sont initialement par défaut le nom du dossier, peuvent être renommés en tout ce qui a du sens pour vous. Les noms doivent être uniques, ce qui facilite la navigation vers la bonne source dans Kodi
  5. Si vous utilisez plusieurs sources pour la même classe de médias, il n’y a aucune exigence sur la façon de séparer les médias entre les sources. De nombreux utilisateurs se séparent en fonction du genre, de l’ordre alphabétique, de la résolution vidéo (DVD, Bluray, 4k) ou de toute méthode que vous préférez
  6. Si vous avez votre collection de vidéos sur plusieurs disques, une source doit exister sur chaque disque dur pour chaque classe de média
  7. Il n’est pas rare d’avoir plus d’une source par classe de média. Pour les grandes collections, il est sage de diviser une grande collection en sources plus petites, ce qui permet d’accélérer la numérisation.


L’image suivante montre des exemples typiques de dossiers source. La coche verte signifie la bonne source à ajouter à Kodi

  • L’image de gauche montre une disposition de base avec une seule source pour chaque classe de support sur les mêmes disques durs
  • L’image de droite montre plusieurs sources pour chaque classe de média sur le même disque dur. Dans cet exemple, les sources sont imbriquées.

(Cliquer pour agrandir l’image)

Nommer les fichiers type films

Il existe deux méthodes pour organiser vos films :

Chaque film est enregistré dans son propre dossier au sein de la Source. (conseillé)

Tous les fichiers vidéo sont enregistrés dans le dossier Source

Bien que Kodi puisse être un peu flexible et que certains utilisateurs aient proposé des configurations « inhabituelles » pour leurs fichiers multimédias, Kodi ne recommandera que la méthode  »Dossiers de films » (Movie Folder)  décrite ci-dessous.

Nous vous recommandons également d’extraire vos médias en fichiers uniques, comme .mkv, plutôt que de conserver la structure inutilement complexe des dossiers Bluray et DVD.

Dénomination

Le nom de vos fichiers et dossiers est essentiel pour garantir que les grattoirs peuvent identifier correctement le film, et il est simple à réaliser.

Nom du film (année)

Il s’agit du format de nommage correct pour les fichiers vidéo et les dossiers de films.

Si vous n’êtes pas sûr du nom ou de l’année, recherchez-le sur le site Web de TheMovieDB

Dossiers de films

C’est la méthode recommandée pour organiser vos films

Tous les fichiers et dossiers doivent être simplement nommés avec le nom du film et l’année entre parenthèses. 

Le nom doit correspondre au nom affiché sur le site du grattoir.

Chaque fichier vidéo est placé dans son propre dossier qui est ensuite ajouté à votre source.

  • Placer des films dans leur propre dossier permet d’enregistrer des illustrations locales et des fichiers NFO avec le fichier de film.
  • Vous avez le choix d’utiliser le format de nom court ou long pour l’illustration. 
  • L’utilisation de cette méthode fournira le scrapping le plus sûr et le plus précis de votre collection de médias.
  • La plupart des extensions liés à la bibliothèque ne fonctionneront correctement qu’avec cette méthode.
  • Certains skins utilisent un nom de fichier modifié pour afficher des indicateurs de média supplémentaires . Ceux-ci s’appliquent au nom de fichier, pas au nom de dossier.

dossiers plats

Une autre méthode de stockage de vos films consiste à enregistrer tous les fichiers de film dans le dossier Source et à omettre le dossier Film. Également connue sous le nom de structure de dossiers plats .

Cette méthode nécessite que le fichier du film soit nommé correctement car Kodi est obligé d’utiliser le nom du fichier du film pour correspondre à l’entrée sur le site de grattage.

Le nom de fichier du film doit contenir le titre avec l’ année entre parenthèses. Le nom doit correspondre au nom affiché sur le site du grattoir.

Il y a des inconvénients à utiliser cette méthode :

  • Avec des bibliothèques plus grandes, cette méthode peut devenir désordonnée et lourde à maintenir
  • Si vous utilisez des fichiers nfo et enregistrez des illustrations locales, le dossier Source deviendra encore plus encombré
  • Certains modules complémentaires liés à la bibliothèque ne fonctionneront pas avec cette méthode car ils nécessitent un dossier de film
  • Certains skins utilisent un nom de fichier modifié pour afficher des indicateurs de média supplémentaires . Dans de rares cas, il peut y avoir une incompatibilité en raison d’un conflit avec le nom de fichier modifié.

Fichiers vidéo divisés

Également connu sous le nom d’ empilement de fichiers , vous permet de combiner plusieurs fichiers vidéo afin qu’ils apparaissent et soient lus comme un seul film. 

Ce n’est plus une exigence commune, mais toujours disponible dans Kodi en cas de besoin.

Pour utiliser cette fonction, les étapes suivantes sont nécessaires :

  1. Cette fonction ne peut être utilisée que lorsque les dossiers de films sont utilisés.
  2. Modifiez les noms de fichiers vidéo, comme décrit dans le tableau ci-dessous, afin que Kodi les reconnaisse en tant que fichiers vidéo fractionnés

Le paramètre Combiner les éléments vidéo divisés n’a aucun effet sur le fonctionnement de cette fonctionnalité. Ce paramètre combine simplement les titres divisés lors de la visualisation de l’entrée dans Vidéos> Fichiers.

Autres

À partir de la v13, Kodi prend en charge un certain nombre de formats vidéo 3D passifs tels que SBS, TAB, anaglyphe ou entrelacé. 

Cette prise en charge s'étend à l'interface graphique Kodi, y compris les sous-titres et les commandes à l'écran.

EXTRAS

Utilisez l'un des addons Extras pour enregistrer des vidéos connexes telles que des bloopers, des interviews avec les acteurs et l'équipe, les méthodes de production, les coulisses, afin qu'elles soient accessibles dans Kodi

Flux Internat
Divers flux vidéo et audio Internet peuvent être lus dans Kodi comme s'ils étaient stockés localement sur votre media center à l'aide de fichiers STRM.
Tant que le format et la méthode de diffusion en continu (protocole réseau) sont pris en charge par Kodi, le flux peut être ajouté.

Ce sont des fichiers texte de base qui ressemblent à

 <nom>.strm 

et contiennent une URL vers le flux Internet. Les fichiers STRM peuvent également être ajoutés à la vidéothèque et peuvent contenir des pochettes, des résumés, etc.

Certains sites Internet peuvent avoir un addon disponible qui peut également accéder à ces flux multimédias, plutôt que d'avoir à créer manuellement des fichiers STRM. 

Media flag

Lorsqu'il est pris en charge par le skin, permet d'afficher des informations supplémentaires sur les fichiers vidéo grâce à l'utilisation d'un nom de fichier modifié

Stub files

Si vous disposez d'une collection de DVD et de disques Bluray mais que vous ne souhaitez pas les extraire sur un disque dur, un fichier Media Stub vous permet d'ajouter la collection de disques à la bibliothèque vidéo Kodi. 

Il s'agit d'un simple fichier texte qui est ajouté à votre source exactement de la même manière que n'importe quel autre film ou émission de télévision, qui est ensuite numérisé ou scrappé dans la bibliothèque.

Bandes annonces

Les bandes-annonces peuvent être numérisées ou scrappées dans la bibliothèque avec les métadonnées et les illustrations du film.

Regardez les bandes-annonces indépendamment ou des addons spécialisés peuvent être utilisés pour recréer l'expérience cinématographique en jouant des bandes-annonces avant de regarder un film.

Nommer les fichiers type séries télé

Présentation

Il y a deux composants aux émissions de télévision qui doivent être précis pour un scraping réussi :

  1. La Série télé doit être bien identifiée
  2. Les épisodes doinvent être bien numérotées

Cette page détaille le dossier Séries. 

Les dossiers de saison et les épisodes sont discutés dans les pages suivantes.

Dossier Séries TV

Chaque série télénécessite son propre dossier dans le dossier Source

  • Le nom du dossier de votre série est essentiel pour garantir que les scrappers peuvent identifier correctement l’émission de télévision et ses épisodes.

Nom de l’émission de télévision (année)

  • Il s’agit du format de nom correct pour le dossier de la série

Les dossiers séries sont enregistrés dans le dossier Source

  • L’ajout de (Année) rend le scrap plus précis et fait la différence entre les versions originales et remake.

Pour les séries du pays d’origine , (l’année) est remplacé par le code du pays. 

  • par exemple Hells Kitchen (UK),
  • Hells Kitchen (US),
  • Hells Kitchen (AU) etc.

Le titre et (l’année) affichés sur le site de scraper sont la façon dont vous devez nommer votre émission.

Si vous n’êtes pas sûr du nom ou de l’année, vérifiez quel scrapper vous utilisez et visitez le site approprié pour un nom correct :

Dossiers divisés (split folders)

Les dossiers divisés sont des séries télé dont les épisodes sont divisés entre deux ou plusieurs dossiers situés dans différentes sources.

Cela peut se produire lorsqu’une émission de longue durée est progressivement enregistrée sur un lecteur mais, au fil du temps, le lecteur s’est rempli d’un autre contenu, vous obligeant à enregistrer de nouveaux épisodes sur un autre lecteur.

Pour vous assurer que ces émissions de télévision divisées sont correctement scrappées comme étant la même émission, vous devez vous assurer que les noms de dossier d’émissions de télévision sont identiques. 

Un léger écart pourrait voir un épisode différent scrappé pour le deuxième dossier.

Si vous utilisez des fichiers NFO, copiez le fichier NFO d’un emplacement dans les autres dossiers divisés.

Les dossiers Saisons

  • Les dossiers de saison sont facultatifs. Ils sont utiles pour réduire l’encombrement dans le dossier principal de la série.

 

  • Si vous utilisez des dossiers de saison, le nom du dossier de saison peut être celui que vous préférez car le dossier de saison ne joue aucun rôle dans le processus de scrapping.

Pour certaines émissions, TVDB utilise l’ année comme numéro de saison (voir les images ci-dessous) . Ceci est assez courant avec les émissions plus anciennes, les feuilletons et les talk-shows.

Image 1- Numéros de saison standard

Image 2 – Année comme numéro de saison

Nommage des épisodes

Soyez conscient des éléments suivants :

  • Le seul élément dans le nom du fichier d'épisode que le scanner Kodi recherche est la numérotation de la saison et de l'épisode ( SxxEyy ). 

    Tout le reste est sans importance.

  • C'est ce SxxEyy qui est utilisé pour faire correspondre et scrapper les métadonnées et les illustrations de l'épisode

  • Pour réduire le risque de confusion de l'analyseur en raison d'un nommage compliqué, assurez-vous que les noms de fichiers de vos épisodes sont propres et simples, comme décrit ci-dessous.

  • Contrairement aux conseils des guides Internet tiers, vous ne pouvez pas définir la numérotation des saisons et des épisodes via les fichiers NFO.

fichiers d'épisode unique

Les fichiers d’épisodes sont supposés contenir un seul épisode. 

Si vous avez des fichiers qui contiennent deux épisodes ou plus, lisez la section Multi-épisodes ci-dessous.

Fichiers NFO

Introduction

  • Les fichiers NFO sont utilisés pour remplir la bibliothèque musicale et vidéo à l’aide d’informations stockées localement. 
  • Ils sont utiles si les données pour votre titre particulier n’existent pas, comme pour les films personnels et les événements sportifs. Un fichier NFO d’analyse et de combinaison peut être utilisé pour contrôler le comportement de recherche des grattoirs lorsque des titres problématiques et ambigus empêchent le grattage de votre titre préféré.
  • nfo est une extension de nom de fichier – monfilm.nfo et le contenu du fichier est écrit en XML . 
  • Le fichier lui-même ne fait rien d’autre que contenir des informations et est essentiellement un document texte avec des balises XML insérées autour des informations.

Tous les fichiers NFO sont enregistrés avec l’encodage UTF-8 qui est standard sur la plupart des systèmes d’exploitation.

  • Les fichiers NFO sont également utilisés comme méthode d’exportation de la bibliothèque pour diverses raisons, notamment la sauvegarde.

L’ordre d’importation des métadonnées dans la bibliothèque Kodi est :

  1. fichier nfo. Si aucun fichier nfo n’existe alors
  2. Selon les paramètres de votre fournisseur ‘information par défaut :
    • Un scrapper est défini – Le fournisseur d’information localisera les métadonnées en ligne, ou
    • Les informations locales uniquement sont définies – Rien ne sera numérisé ou supprimé.

Les interfaces web

Introduction

Les interfaces Web permettent aux utilisateurs de contrôler et d’interagir avec leur installation Kodi via un navigateur Web. Cela peut être utilisé:

  • en tant qu télécommande
  • Pour gérer sa médiathèque
  • Pour un simple retour visuel

et bien d’autres choses…

Activation de l'interface Web

Le serveur Web est désactivé par défaut et doit être activé manuellement par l’utilisateur. 

Cela peut être fait via:

Paramètres → Services → Contrôle → Autoriser le contrôle à distance via HTTP. 

Les paramètres permettent de spécifier un numéro de port personnalisé et un nom d’utilisateur et un mot de passe facultatifs pour l’ authentification d’accès de base HTTP. 

De plus, une interface Web peut être  utilisée lors de l’accès à un serveur Web sans aucun chemin spécifique.

Utilisation de l'interface web

Il existe deux options d’utilisation pour une interface Web:

  • Interface Web par défaut
  • Utilisation de plusieurs interfaces Web à la fois

Pour définir une extension d’interface Web comme interface utilisateur Web par défaut, accédez à:

Système -> Services -> Contrôle

et vous pourrez choisir parmis les choix proposés l’addon qui vous convient:

Comme vous le voyez, le dépôt officiel Kodi propose 4 addons d’interface web, en plus de celui installé par défaut.

 

Avant de commencer

Il est important de comprendre qu’une fois que vous aurez fait l’installation d’un addon d’interface web, absolument rien ne sera visible sur votre kodi!

  • L’interface web sera alors accessible via le web…<br>

C’est à dire via votre cell, votre tablette ou votre PC.

Je vais vous faire une démonstration afin de mieux comprendre.

Dans mon cas, comme vous voyez sur mon impression d’écran plus haut, j’ai fait l’installation de  »Arch » pour mon interface web. (C,est l’interface que je préfère)

Maintenant que c’est installé sur kodi, je peux me rendre, disons, sur mon iPad et inscrire dans ma barre de navigateur l’adresse IP de mon Kodi, accompagné du port qu’il utilise.

Concrètement, dans mon cas, ça donne l’adresse suivante:

192.168.0.102:8080

Toujours sur mon iPad, voici ce que j’obtiens:

Ce qui est pratique, c’est qu’en plus d’avoir accès à nos médias, nous avons accès à tous les paramètres et à tous les addons que nous avons sur notre installation kodi.

Présentation

Si j’appuie sur un média, je verrai son synopsys, et si j’appuis sur  »Play », c’est à l’intérieur de kodi, sur ma télé, que le média va démarrer:

Si on explore un peu, dans la section paramètres, on voit que l’on peut choisir un addon pour visionner nos bandes annonces et que l’on peut même relier notre compte Trakt!  

Ainsi, directement de notre interface web, nous pouvons visualiser l’historique de nos visionnement ainsi que nos listes et progression de lecture :)

Bien que ce soit l’interface  »Arch » que je trouve la plus conviviale, c’est via l’interface Chorus que vous retrouverez le plus d’options.

Puisque l’installation est rapide est facile, je vous suggère d’en essayer et de voir celle qui vous convient le mieux ;)

Ou trouver son Adresse IP kodi ?

C’est très simple…

  • Rendez-vous dans Paramètres, puis  »Info sur le système »:
  • L’adresse IP de votre Kodi se retrouve dans le premier onglet intitulé ‘Résumé’, sur le côté droit en 2e position(sous mémoire libre)

Ou trouver mon numéro de port?

Et bien c’est encore plus facile!!

  • Par défaut, le numéro de port de kodi est toujours réglé sur ‘‘8080 »
  • Si vous désirez vous en assurer, rendez-vous dans:

Paramètres, Puis  »Service »:

  • Une fois à l’intérieur de la fenêtre, vous retrouverez votre numéro de port sous l’onglet  »Contrôle »:

Conclusion

Alors voilà!

  • Vous connaissez maintenant l’adresse IP de votre installation ainsi que son numéro de port

Vous pourrez donc utiliser l’interface web qui vous conviendra le mieux et ainsi posséder une télécommande personnalisée à votre goût!

Plusieurs interfaces Web

Disons que http://123.4.5.6:8080 c’est votre IP locale pour accéder à votre addon d’interface Web par défaut.

Vous pouvez accéder aux autres addons d’interface Web que vous avez installés en allant à l’endroit où vous verrez une liste de répertoires.

http://123.4.5.6:8080/addons/

Par exemple, 

http://10.0.0.3:8080/addons/ ou  http://192.168.1.7/addons/

Comme vous voyez, une liste d’addons d’interfaces web installées sur votre kodi s’affiche et vous avez donc le choix parmis ces dernières.

Activation manuelle

Si vous avez installé Kodi sur un appareil, qu’il a démarré, et que vous disposez d’un accès SSH ou d’un autre accès au dossier de données utilisateur Kodi, vous pouvez activer manuellement le contrôle à distance.

Ceci pourrait être utile dans certaines situations, par exemple :

  • si vous avez un appareil en réseau mais pas de télécommande physique (laissé à la maison, vous ne trouvez pas la télécommande, etc.),
  • vous pouvez alors utiliser l’interface Web ou un application tablette pour contrôler Kodi.

Donc: Il existe deux manières fondamentales de procéder :

guisettings.xml

Normalement, vous ne voulez pas éditer manuellement le fichier guisettings.xml

Mais ici, ça devrait être « sûr »… Mais ne modifiez ces paramètres que de false à true, et ne modifiez rien d’autre.

  1. Modifiez le fichier guisettings.xml dans le dossier userdata et recherchez les paramètres suivants sous  » « ,
  2. assurez-vous qu’ils sont définis sur « true ».
  3. Vous devrez les chercher un peu, car il figure parmi plusieurs autres paramètres.
  4. En supposant que vous n’ayez pas défini de mot de passe ou modifié d’autres paramètres par défaut, cela devrait fonctionner :
    • <esallinterfaces>- true
    • <webserver>- true
    • <zéroconf> – true
  5. Enregistrez le fichier et redémarrez Kodi.

advancedsettings.xml

Bien que l’utilisation d’un fichier advancedsettings.xml puisse être plus facile pour activer ces services, cela les masquera de l’interface graphique Kodi normale. 

Vous devrez supprimer ou modifier le fichier advancedsettings.xml pour désactiver ces paramètres, ce qui peut être déroutant plus tard si vous oubliez que vous avez un fichier advancedsettings.xml.

  1. Créez un fichier texte brut (pas de formatage de texte enrichi, n’utilisez pas de .doc, etc.) et enregistrez-le sous le nom advancedsettings.xml . Assurez-vous que l’extension de fichier est « .xml » et non « .txt » ou « .xml.txt ».
  2. Coupez et collez ceci dans votre nouveau fichier texte brut :
<advancedsettings>

<services> <esallinterfaces>true</esallinterfaces> <webserver>true</webserver> <zeroconf>true</zeroconf> </services>

</advancedsettings>
  1. Enregistrez ce fichier dans votre dossier userdata
    Remarque : si vous disposez d’un fichier advancedsettings.xml, assurez-vous que les balises se trouvent entre les balises principales  <advancedsettings></advancedsettings>.
  2. Redémarrez Kodi! et le tout devrait fonctionner :)

Dossier userdata

Présentation

  • Le dossier Userdata est un sous-dossier du dossier Kodi Data . Les dossiers et fichiers décrits sur cette page peuvent varier entre les versions et les branches kodi mais globalement, le principe demeure le même.
  • Ce dossier Userdata est utilisé pour le profil Master (par défaut). 
  • Lors de la création d’un nouveau profil, le dossier userdata pour le nouveau profil est stocké dans le dossier Profils détaillé ci-dessous.

Emplacement

Le dossier Userdata est un sous-dossier du dossier datas de Kodi et se trouve comme indiqué  ci-dessous.

  • Android: Android/data/org.xbmc.kodi/files/.kodi/userdata/
  • Windows: %APPDATA%\Kodi\userdata
  • LibELEC: /stockage/.kodi/userdata/
  • Linux: ~/.kodi/userdata/
  • MAC: /Utilisateurs/<votre_nom_utilisateur>/Bibliothèque/Application Support/Kodi/userdata/

Remarque : dans certaines configurations Android, le chemin peut être légèrement différent de celui indiqué ci-dessus.

Les dossiers

Les sous-dossiers suivants se trouvent dans le dossier Userdata :

addon_data

  • C’est la contrepartie du dossier addons dans le dossier Kodi Data.
  • Pour les extensions qui le nécessitent, ce dossier contient les paramètres spécifiés par l’utilisateur et d’autres données.
  • Ce ne sont pas tous les addons installés qui auront un dossier ici.

Database

  • Kodi utilise SQLite , un moteur de base de données SQL léger et open source, pour stocker toutes les données liées aux bibliothèques, addons, EPG, textures et PVR à l’aide d’un certain nombre de bases de données spécifiques.
  • Par défaut, les fichiers de base de données (*.db) sont stockés dans ce dossier

keymaps

  • Ce dossier est l’endroit où résident vos fichiers de mappage de touches personnalisés
  • (par exemple MyRemote.xml ou keyboard.xml)

library

  • C’est le dossier dans lequel les nœuds de bibliothèque créés par l’utilisateur sont stockés.
  • Si vous créez un nouveau nœud, copiez d’abord le contenu du dossier de bibliothèque identique situé dans le dossier d’installation du programme. 
  • Une fois copié, vous pouvez modifier les nœuds existants ou ajouter de nouveaux nœuds. 
  • L’utilisation de  »Library node editor » copiera automatiquement les fichiers.
  • Si vous devez supprimer un nœud, ouvrez le fichier xml et ajoutez visible= »false » à la balise d’ ouverture <node> . par exemple <node order= »80″ type= »folder » visible= »false »>

peripheral_data

  • Ici, on retrouve les paramètres et autres données pour le matériel utilisant l’API périphérique, comme les manettes de jeu.

playlists

Les listes de lecture sont enregistrées dans l’un des sous-dossiers suivants.

Si vous utilisez l’interface Kodi pour créer votre liste de lecture intelligente, Kodi enregistrera la liste de lecture dans le bon dossier. 

Si vous créez une liste de lecture à l’aide d’un éditeur XML, assurez-vous que la liste de lecture est enregistrée dans le bon dossier, sinon elle ne sera pas disponible dans Kodi.

  • mixte – les listes de lecture contenant à la fois de la musique et des vidéos musicales s’afficheront dans les bibliothèques musicale et vidéo.
  • musique – les listes de lecture contenant uniquement de la musique s’afficheront dans la bibliothèque musicale.
  • vidéo – les listes de lecture contenant uniquement des vidéos s’afficheront dans la bibliothèque de vidéos.

profils

  • Ce dossier sera disponible uniquement lorsqu’un ou plusieurs nouveaux profils ont été créés.
  • Les nouveaux profils sont aussi créés dans ce dossier. 
  • Chaque sous-dossier est un profil et contient une réplique du dossier Userdata. 
  • Selon les paramètres que vous avez choisis lors de la configuration, le dossier Profile Userdata peut contenir une structure et des données ou uniquement une structure.

Savestates

Ce dossier en est un de sauvegarde pour la section Jeux de kodi. Nous y reviendrons plus en détails dans un autre volet de cette documentation

Thumbnails

  • C’est dans ce dossier que kodi met en cache toutes les vignettes affichées sur votre installation.
  • Il peut devenir très volumineux et il peut être bon, de temps à autre, de le supprimer afin de libérer de l’espace disque sur notre système.
  • Mais attention! Les vignettes mises en cache a cet endroit sont fort utiles: c’est grâce à ce cache que kodi s’affiche plus rapidement.. Alors à supprimer seulement en cas de problème

FAQ

Présentation

Répertoire de questions fréquentes concernant kodi et leur réponses

Les bases

Les bases

  • Kodi est un centre multimédia gratuit) open source et multi-plateforme qui peut centraliser tous vos médias locaux, réseau et Internet dans un emplacement facilement accessible.
  • Il est conçu pour être installé sur du matériel directement connecté à votre téléviseur ou moniteur, de préférence via HDMI.

Logo officiel de kodi: 

Site officel: kodi.tv

  • Kodi vous permet de rassembler tous vos médias en un seul endroit.
  • Non seulement il peut lire une grande variété de formats multimédias – vidéo, audio, images – Kodi vous permet également de créer des bibliothèques de votre contenu qui peuvent être affichées et parcourues dans un environnement riche en images.

Kodi peut gérer:

  • films, les émissions de télévision, les saisons et les épisodes 
  • la musique et les livres audio
  • les clips vidéo
  • la télévision en direct et le PVR
  • les images et les bandes dessinées .

De plus, Kodi dispose d’un vaste dépôt (repository) d’extensions (addons) qui peuvent être installés pour étendre ses capacités

  • soit en ajoutant de nouvelles fonctionnalités à Kodi
  • soit en accédant au contenu de sources Internet telles que YouTube, Netflix et bien d’autres.
  • Kodi inclut un serveur UPnP intégré qui peut diffuser du contenu musical et vidéo de votre bibliothèque Kodi vers d’autres appareils. 
  • Il peut également servir de client UPnP pour recevoir du contenu d’autres serveurs sur votre réseau local.

Mis à part le composant UPnP, Kodi n’est pas conçu comme un serveur

Chaque emplacement de visualisation aura une instance Kodi qui lui est propre.
Lors d’une utilisation normale, Kodi accède au contenu local de votre disque dur ou de votre stockage en réseau local via un protocole de partage de fichiers tel que SMB.

Kodi peut fonctionner sur une variété d’appareils et de plates-formes tels que:

  • PC Windows ou Linux standard
  • la plupart du matériel de l’environnement Apple
  • l’un des nombreux boîtiers Android de bonne qualité ou Raspberry Pi

(pour n’en nommer que quelques-uns)

  • Des composants audio et graphiques standard doivent être présents dans le matériel.
  • L’absence des composants audio et graphiques entraînera l’échec du processus d’initialisation (qui suppose leur présence).
  1. La version stable la plus récente est Kodi v19.1 Matrix
  2. Lisez lle Guide de départ dan la documentation de ce site
  3. Téléchargez et installez Kodi depuis le site de téléchargement officiel

Kodi - Général

  • Kodi (anciennement XBMC) est une application de lecteur multimédia gratuite et open source développée par la Fondation XBMC / Kodi, un consortium technologique à but non lucratif. Kodi est disponible pour plusieurs systèmes d'exploitation et plates-formes matérielles, avec une interface utilisateur de 10 pieds pour une utilisation avec des téléviseurs et des télécommandes.
  • Il permet aux utilisateurs de lire et de visualiser la plupart des vidéos, de la musique, des podcasts et d'autres fichiers multimédias numériques à partir de supports de stockage locaux et réseau et d'Internet.
Puisque toute l'information officielle concernant Kodi n'est disponible qu'en anglais, la communauté ''Les alKODIques'' est là pour t'aider à y voir plus claire et t'appuyer dans tes démarches.
 
Les alKODIques t'aideront a installer et configurer Kodi adéquatement afin qu'il puisse fonctionner de façon optimale et ainsi te permettre de démarrer du bon pied pour apprécier son utilisation 😀
Au cours des deux dernières années, nous avons tous entendu parler de nombreuses menaces juridiques à l'encontre de développeurs d'addons tiers et d'utilisateurs de cette application.
De plus, plusieurs extensions ont été forcés de fermer les portes pour des raisons légales et certains développeurs ont même été arrêtés. C'est la raison pour laquelle de nombreuses personnes se demandent si Kodi est légal et sécurisé.
Tout d'abord, sachez que Kodi est composé de deux grands composants :
 
  • son propre code source
  • du code de tierse partie
 

À lui seul, Kodi est un logiciel légal et son utilisation est parfaitement sécurisée.

Comme toute application, vous pouvez télécharger son installateur, installer l'application et l'utiliser sans aucune restriction.
  • Supposons donc que vous êtes intéressé par Kodi parce que vous avez une grande bibliothèque de fichiers multimédia 😜
Beaucoup d'entre nous achètent et/ou téléchargent des films, des émissions de télévision et de la musique sur différentes plateformes en ligne et conservent ces fichiers sur un appareil. Kodi est simplement un outil utilisé pour stocker ces fichiers, les organiser et les lire depuis une bibliothèque centrale permettant la diffusion facile vers d'autres appareils.
  • C'est ici que vous allez probablement rentrer dans le cadre d’utilisation un peu moins légal de Kodi.
Vous avez probablement entendu dire que de nombreux addons pour Kodi offrent accès aux derniers films et émissions de télévision. Dans le cadre de ce type d’utilisation, utiliser Kodi pour diffuser les derniers films disponibles en streaming est aussi légal que d'utiliser un client torrent pour télécharger ces fichiers.
 
Néanmoins, il est important de comprendre que la loi n'est pas claire à ce sujet et qu'elle peut être différente d'un pays à l'autre.
 
Certains pays interdisent strictement l'utilisation de contenus piratés. De cette façon, l'utilisation de Kodi pour diffuser du contenu piraté est considérée comme illégale. Cependant, d'autres pays n'ont pas de lois claires à ce sujet.
 
C'est pourquoi le streaming via Kodi est dans une sorte de zone grise d’un point de vue légalité. 🤷‍♀️

Configuration

Vous retrouverez toute l’information à ce sujet dans notre documentation: 📑 PVR et IPTV

Au lieu d’avoir tous vos films ou émissions de télévision répertoriés dans une section, ils peuvent être séparés et répertoriés séparément.

  • par exemple, séparer les films personnels, les documentaires, les événements sportifs des films et émissions de télévision traditionnels
📑 Voir la documentation: Personnaliser les éléments de l’accueil

Si vous avez des titres qui n’existent sur aucun des sites des fournisseurs d’informations, comme des films personnels, vous pouvez toujours les ajouter à votre médiathèque en utilisant des fichiers NFO.

  • Des modèles sont disponibles que vous pouvez copier et compléter avec vos propres données:
Voir la documentation: Fichiers NFO

Les vidéothèques sont créées en récupérant les métadonnées des sites Web de divers fournisseurs d’informations.

Le guide suivant vous expliquera:

  • comment nommer correctement vos fichiers
  • créer la bonne structure de dossiers et les récupérer dans la bibliothèque.
Voir:  Créer une vidéothèque (dans la documentation de ce site)

Les musithèques sont créées en scannant les balises intégrées dans vos fichiers musicaux.

  • Veuillez vous assurer d’avoir des balises précises dans vos fichiers, de préférence en utilisant  MusicBrainz Picard
Voir- Créer une musithèque  (dans la documentation de ce site)

If you need the theme customization or custom development services please contact us.

Email Us